Quoi de neuf
 

... nouvelles ... nouvelles ... nouvelles ... nouvelles ...

Accueil
Jumelage
Quoi de neuf
Les jumelées
Gens d'ici
Entreprises d'ici
Galerie des saisons
Contacts + Liens

Autres
communiqués
d'intérêt

 

Nous avons conservé tous les communiqués et reportages-photos déjà publiés.

 

Pour les consulter, il suffit de cliquer sur le lien
 
"Autres communiqués d'intérêt"

 

 

Voir aussi
la rubrique
"Projets Jumelage" dans la section "Jumelage"

Préparez vos équipes
Sainte-Mélanie, janvier 2019

 

Activité quilles.

Notre rendez-vous annuel pour le tournoi de quilles s'en vient à grands pas. Mettez cette date à votre agenda.  Nous avons besoin de votre participation.  Ce tournoi sert au financement des activités de votre comité.

 

Quand:  

Dimanche 17 mars à compter de 13h00

Où:

À la salle de quilles Visitation,
1011, rue de la Visitation, St-Charles-Borromée

Coût:

15$ par personne

 

72 personnes peuvent y assister.  De nombreux prix de présence seront offerts.

 

Si vous êtes intéressés à participer à ce tournoi et que vous ne faites pas encore parti d'une équipe, veuillez communiquer avec le responsable Yvon Sasseville.  Une réponse avant le 1er mars 2019 serait très appréciée.

Yvon Sasseville

(450) 889-2439
yvon.gervaise@gmail.com

 Au plaisir de vous rencontrer bientôt

 

Yves Hubert
Communications, Comité de jumelage


Emploi d'été en France

Sainte-Mélanie, janvier 2019

 

Avis aux intéressés.

VOUS CHERCHEZ UN EMPLOI D’ÉTÉ ?

Pourquoi pas un stage rémunéré dans le Périgord...

 

Cliquez sur le lien ci-dessous
pour visualiser les informations pour le programme d'échange
entre la France et le Québec

 

Affiche de l'échange

Yves Blanc

Communications, Comité de jumelage


Brunch du jumelage
Sainte-Mélanie, janvier 2019

 

Le 6 janvier dernier avait lieu le brunch du comité du jumelage pour souligner l’arrivée de l’année 2019. Cette année 46 personnes étaient présentes.  Ce fut l’occasion d’échanger nos meilleurs vœux de partager et de faire  connaissance avec les nouveaux membres.  Des prix de présence et la musique animées par M Yves Lambert et M Yvon Tellier égayaient la rencontre. La Municipalité était représenté par notre  Mairesse Françoise Boudrias.  Ce fut une rencontre agréable et appréciée de tous.                           

 

Les membres du conseil d'administration du Comité de Jumelage de Sainte-Mélanie souhaitent à tous les membres une Bonne Année 2019.

 

Claude Poirier
Communications, Comité de jumelage



Élection au C.A. 2018-2019 du Comité de jumelage
Sainte-Mélanie, 9 novembre 2018

 

Le comité de Jumelage de Sainte-Mélanie est dirigé par un conseil d’administration (C.A.) dont la moitié des administrateurs est élue à chaque année lors de l’assemblée générale annuelle des membres.  Selon les règlements, le mandat d’un administrateur élu est de deux ans. À chaque année, la moitié des mandats viennent à échéance et l’élection consiste à combler ces postes. 

 

Lors de l'assemblée générale annuelle qui a eu lieu le 9 novembre 2018, les 4 membres sortant ont été réélus. Puis, un remaniement des tâches a eu lieu pour le conseil d'administration.

 

Voici le nouveau C.A. 2018-2019

 

Yves Blanc
Président

Sylvie Coutu
Administratrice
Serge Lambert
Vice-président

Yvon Sasseville
Administrateur

Louise Patoine
Secrétaire

Claude Poirier
Administrateur
Michel Boisvert
Trésorier

Micheline Vincent
Administratrice
 
 

Geneviève Poirier
Représentante
municipale

Yves Hubert
Communications, Comité de jumelage

 

Témoignages de Louise et de Flavie

Emploi étudiant d'été du Programme Intermunicipalités 2018
Sainte-Mélanie, novembre 2018

Un rappel :
La municipalité de Sainte-Mélanie et ses municipalités françaises jumelées Saint-Pardoux et Saint-Saud participent depuis 2005 déjà au programme d'emploi Intermunicipalités, dans le cadre des échanges Québec-France.
Un emploi d’été est offert à un étudiant ou une étudiante de part et d’autre de l’Atlantique dans chacune des municipalités jumelées. Durant leur séjour, les étudiants sont hébergés chez les parents de l’un et de l’autre.

 

Témoignage de Louise
de Saint-Saud-Lacoussière

Au cours de l'été 2018, Louise Boulanger a été à l'emploi de la municipalité de Sainte-Mélanie.  Elle était animatrice au camp de jour.

 

Rapport de séjour au Québec

 

 

Tout d’abord, je tiens à dire que ces deux mois passés au Québec ont vraiment été une chance et une belle opportunité de découvrir à la fois des personnes, mais aussi le pays et la région de Lanaudière. C’était une formidable expérience, que je souhaite et conseille à tous les jeunes éprouvant une soif d’aventure et de voyage! J’ai beaucoup aimé travailler au camp de jour de Sainte-Mélanie. Les animateurs et animatrices, avec lesquels j’ai passé l’été, ont été des plus accueillants. On a créé de beaux liens, et j’étais très triste de les quitter, surtout que nos relations ne s’arrêtaient pas au travail : on a fait un certain nombre de sorties ensemble, et je les ai tous vraiment beaucoup appréciés. Outre les animateurs, c’était pour moi une première de travailler avec des enfants, et j’ai adoré ça! Ca m’a aussi permis de faire un certain nombre de sorties : la Ronde, le Super Aqua Club… Avec ma famille d’accueil, tout s’est également très bien passé. Malgré leur travail un peu prenant, ils ont réussi à ménager du temps pour me faire visiter et découvrir le Québec avec leur roulotte et leur bonne humeur. Voici une petite liste de ce qu’on a pu faire au cours de l’été : aller à Tadoussac, monter dans un zodiac pour voir les baleines, faire une croisière dans le fjord de Saguenay, admirer le coucher de soleil sur Baie Saint-Paul, visiter le sanctuaire de Notre Dame du Cap, faire des musées, goûter à la gastronomie québécoise, suivre une visite guidée de Québec, aller à Trois-Rivières… Et je ne cite pas tout! Je les considère vraiment comme une deuxième famille, et ça a été un immense plaisir, à la fois de les rencontrer et de partager leur quotidien pendant ces deux mois. Mon voyage, de manière plus solitaire, notamment quand ma famille d’accueil travaillait, pourrait s’intituler « Le Québec à vélo ». N’ayant reçu mon permis de conduire de la France que la semaine précédent mon départ, je ne compte plus les kilomètres parcourus en pédalant! Pour me rendre au travail tout d’abord, et ensuite pour visiter, car la motivation de la destination faisait que, qu’il y ait 30 ou 60 kilomètres à parcourir, j’y allais dans tous les cas! J’ai ainsi pu découvrir un certain nombre de parcs nationaux et régionaux, la plupart du temps en m’y rendant en vélo et en randonnant après sur les sites. Parmi mes préférés, le Mont-Tremblant! J’ai été fascinée par les paysages, et j’y serai bien restée plus longtemps, peut-être même jusqu’à l’automne pour voir la forêt se teinter de couleurs chaudes! Je reviendrai pour admirer ce spectacle, c’est certain! Bref, comme on dit ici, pour résumer les deux mois passés au Québec, « c’était vraiment l’fun !! ». Aussi, je tiens à dire un grand merci aux Municipalités qui portent ce projet, aux Comités de jumelages qui lui font prendre vie, à l’OFQJ et à l’Association France-Québec qui s’occupent des démarches administratives, et aux parents qui acceptent d’échanger leurs enfants pendant huit semaines!

 

 

Louise Boulanger

 

Témoignage de Flavie
de Sainte-Mélanie

Flavie Nadeau-Morin a été à l'emploi des Communes de Saint-Pardoux-la-Rivière et de Saint-Saud-la-Coussière au cours de l'été 2018.
 

Rapport de mon échange en France

 

Mon expérience en France dans le cadre du programme d'échanges intermunicipalités Québec-France fut mémorable. En fait, il s'agissait de ma deuxième visite dans la région du Périgord. En effet, j'avais participé à un échange avec Saint-Pardoux-la-Rivière en 2008, avec la Classe de Claude-Yvon St-Cyr. J'ai d'abord commencé l'été à l'école de Saint-Saud. J'ai eu l'occasion d'accompagner les enfants à l'Aquarium du Périgord noir, soit le plus grand aquarium d'eau douce privé de France qui est situé dans la commune du Bugue. J'ai découvert plusieurs espèces de poissons que contiennent les rivières et estuaires de la France, notamment la Carpe et la Silure. Pour les journées suivantes, les enseignantes Suzie et Justine avaient préparé plusieurs activités pour les enfants, comme des jeux de société, regarder un film, faire des collages et raconter des histoires, sans oublier de faire un peu de ménage étant donné qu'il s'agissait de la dernière semaine de l'année. Ensuite, j'ai passé ma deuxième et troisième semaine à la Mairie de Saint-Saud, située juste au-dessus de l'école, où j'ai travaillé avec Karine et Stéphanie. Mes principales tâches étaient de faire des photocopies, retranscrire des comptes rendus de réunions et des arrêtés du Maire ainsi que répondre aux demandes d'états civils : actes de naissance, de mariage et de décès. C'est durant ces trois premières semaines que j'ai visité, avec la famille Boulanger, la ville de Nontron, célèbre pour sa fabrique de couteaux, la ville de Limoges, de Périgueux et de Bourdeilles, la grotte de Villars ainsi que le Parc de loisirs authentiques « le Bournat » qui nous fait découvrir la vie de la région en 1990. Pour les trois semaines suivantes, j'ai travaillé à la Mairie de Saint-Pardoux-la-Rivière où je faisais les mêmes tâches qu'à St-Saud en plus de répondre aux nombreux appels de la journée. J’ai trouvé cela assez rigolo étant donné que la majorité des gens qui téléphonaient croyait s'être trompée de numéro parce qu’ils ne reconnaissaient pas du tout mon accent. Pendant mes trois autres semaines, j'ai visité les communes de Sarlat et de Brantôme, j'ai fait un tour de Gabarre à La Roque-Gageac, qui est classé parmi les plus beaux villages de France, et j'ai aussi visité le centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane, un village dont la population a été massacrée par la division SS Das Reich le 10 juin 1944. Une visite qui fut très forte en émotions. À la toute fin de mon séjour soit dans les 10 jours de vacances qu'il me restait en France, j'ai séjourné à Bordeaux, que j’ai adoré, et j'ai visité quelques villages voisins comme Bazas, Ste-Croix-du-Mont, St-Émilion ainsi que Pyla-sur-mer, une station balnéaire, où j’ai fait l'ascension de la Dune du Pyla, soit mon coup de cœur! Il s'agit de la plus haute dune de sable d'Europe et au sommet de celle-ci il y a une vue exceptionnelle sur le bassin d'Arcachon. Il s'agit d’un incontournable selon moi! Somme toute, il est vrai que la région du Périgord déborde de magnifiques paysages et de multiples sites à visiter, mais selon moi, ce qui reste le plus important, ce sont les liens que nous créons avec la famille qui nous accueille. Pour ma part, j'ai eu la chance de séjourner dans une famille formidable, MA deuxième famille. Luc, Manon, Jeanne et Charlotte ont fait de mon séjour un moment unique. Chez eux, je m’y suis tout de suite sentie comme chez moi. D’ailleurs, je sais que je serai toujours la bienvenue à Saint-Saud, dans la magnifique région de la Dordogne, plus précisément à Veyrinas (ou comme j'aime l'appeler «Very nice») dans la maison des Boulanger. Les liens que nous créons dans ce genre d'échange sont tout simplement uniques. À mon retour au Québec j'ai finalement fait plus ample connaissance avec Louise qui, de son côté, avait passé l'été chez moi. Nous avons partagé un bon repas toutes les deux dans le centre de Montréal, où nous avons échangé sur nos expériences et raconté notre été pour finalement en venir à la même conclusion. Ce fut un été formidable parsemé d’anecdotes à raconter!

 

 

Flavie Perreault-Morin

 


Yves Hubert
Communications, Comité de jumelage

Autres communiqués d'intérêt

Haut de la page

Accueil | Jumelage | Quoi de neuf | Les jumelées | Gens d'ici | Entreprises d'ici | Galerie des saisons | Contacts + Liens